3 conseils pratiques pour réaliser un terrassement

Avant la réalisation de travaux de construction, le terrassement est un impératif. Il consiste à aplanir le sol et à bien le tasser pour prévenir tout effondrement.

Ne négligez pas la préparation du terrain

Au préalable, il faut réaliser le piquetage, c’est-à-dire délimiter la surface et déterminer le bon niveau, en fonction des plans de l’architecte. Il faut aussi repérer les éventuelles canalisations pour éviter de les abîmer. Ensuite, il faut poser des drains pour faire circuler l’eau de pluie. Puis vient le décaissement, c’est à dire l’enlèvement de toute terre végétale. Il faut aussi débarrasser le sol des racines.

Demandez les services d’un professionnel

Il est recommandé de contacter un terrassier professionnel pour son terrassement. Une expertise avérée vous fait gagner en temps et en qualité. Cela réduit la marge d’erreur et vous évite de louer les engins lourds. En plus, un professionnel tient compte de tous les paramètres et de tous les aléas. Par ailleurs, contacter plusieurs terrassiers permet d’avoir plusieurs devis à comparer pour se décider pour le moins onéreux.

Si vous habitez dans les Alpes-Maritimes, voici une bonne adresse pour réaliser un terrassement à Nice : http://www.zampini.fr/terrassement-nice.html

Anticipez les remontées d’humidité

La mise en place d’un film géotextile au-dessus du lit de cailloux permet de prévenir la remontée de l’humidité due aux eaux de ruissellement. Le film plastique doit dépasser de 15 cm de chaque côté. Il protège aussi le terrain des racines qui seraient amenées à repousser.

Un terrassement réussi stabilise le sol, pour qu’il puisse accueillir convenablement les fondations d’une construction, ainsi que la charge totale qu’il est appelé à subir. Mener à bien cette opération nécessite le recours aux services d’une entreprise professionnelle.