Tutoriel plomberie : comment installer une colonne de douche ?

La douche est un élément essentiel du confort quotidien. C’est le réveil des matins dynamiques, c’est le délassement des journées bien remplies. Un jour, une rénovation de votre salle de bain s’imposera, et vous voudrez bénéficier d’un meilleur modèle de colonne de douche. Vous voudrez peut-être même l’installer vous-même.

Qu’est-une qu’une colonne de douche ?

Une colonne de douche est un dispositif de robinetterie sanitaire qui possède un mitigeur intégré. La plupart des modèles présentent une façade en plastique moulé, d’autres sont en aluminium, en bois ou en verre. Les colonnes de douche comportent généralement un pommeau en hauteur, fixe ou réglable, et souvent un tuyau flexible, en plastique ou en métal, muni d’une pomme à main. Certaines colonnes de douche possèdent plusieurs buses projetant de petits jets d’eau : c’est la dernière génération de colonnes de douche.

Deux grandes familles de colonnes de douche peuvent être distinguées, les colonnes thermostatiques et les colonnes hydromassantes. Certaines colonnes de douches comportent des options, par exemple un économiseur d’eau, un système anticalcaire, ou un siège pour se laver assis. Le prix d’une colonne de douche est très variable, il peut aller de 180 euros à environ 1500 euros, pour les modèles très haut de gamme.

plombier paris

Le bon vieux mitigeur mécanique traditionnel permet de régler manuellement, grâce à une seule manette, le débit et la température de l’eau. Il a ses adeptes irréductibles, et peut être bien suffisant pour le confort au quotidien. Mais il n’est plus le seul sur le marché.
Le mitigeur des colonnes de douche thermostatiques est un peu plus perfectionné. Il ne possède que deux modes de commandes, l’un pour régler la température de l’eau, l’autre pour doser le débit de l’eau. Mais il a en outre l’avantage de pouvoir bloquer la température au degré près, et sur une température constante. Cela permet d’éviter les risques de brulures pour les jeunes enfants. Il ne peut être installé que sur les systèmes de chauffe de l’eau par accumulation (il faut au minimum 2 bars de pression). Il doit être détartré tous les six mois. Le prix d’une colonne de douche thermostatique démarre vers les 400 euros. .

Dernière-née des colonnes de douche, la colonne hydromassante se distingue par ses buses de petits jets d’eau, situées à la hauteur du dos, des hanches et des cuisses. Les buses sont réglables et orientables, et disposent de jets plus ou moins forts. Nous ne sommes plus ici dans le domaine de la seule hygiène. Cette douche est un instrument de bien-être et de relaxation. Certains modèles peuvent même être équipés de LED de couleurs, d’un haut-parleur pour diffuser de la musique, ou de diffuseurs d’huiles essentielles. A noter, les buses, pour bien fonctionner sur la durée, réclament un entretien régulier qui les débarrasse des dépôts calcaires.

Autre innovation possible, vous pouvez équiper votre douche de robinets à corps froid. Ils évitent les brulures car les tubes d’eau chaude ne deviennent pas chauds.

Les outils nécessaires

Vous aurez besoin d’un mètre mesureur, d’un niveau à bulles et d’un crayon pour tracer des repères. Il vous faudra aussi une pince, un maillet, un tournevis et une perceuse électrique dont le foret est adapté au mur. Pour les raccords de plomberie à visser, il faudra une clé plate. Pour l’étanchéité, vous devrez vous munir d’un joint en silicone. Certaines colonnes de douche sont à encastrer, d’autres à visser.

Si vous habitez en région parisienne et que vous souhaitez faire appel à un plombier professionnel pour mettre en place votre colonne de douche, n’hésitez pas à contacter Belmard Bâtiment.

Mettre en place une colonne de douche étape par étape

Il faut d’abord vérifier que tous les éléments de la colonne de douche sont bien en votre possession : pommeau et son tuyau flexible, robinet ou mitigeur, pomme haute, joints, vis, chevilles. Normalement, tous ces éléments sont précisément listés dans la notice de montage. Ensuite, il faut bien sûr couper l’arrivée d’eau.

La première étape de la mise en place consiste à placer des repères sur les murs, pour savoir où vous fixerez la colonne de douche. Vous utiliserez un niveau à bulles, et vérifierez que l’arrivée d’eau arrive jusqu’au mitigeur. Pensez à vérifier la hauteur de l’installation : il faut que tous les membres de votre famille passent sous la pomme haute. De la même façon, le tuyau flexible de la douche doit être suffisamment long pour que tous puissent le placer environ 10 cm au-dessus de leur tête. Il mesure généralement entre 1 mètre 50 et 1 mètre 75.

La deuxième étape, c’est le raccordement de la colonne de douche. Il faut raccorder la colonne de douche aux tuyaux d’arrivée d’eau chaude et d’eau froide, sans inverser les deux courants d’eau. Après, vous pourrez raccorder le tuyau flexible avec la pomme haute, en fixant des joints d’étanchéité sur les deux éléments. La troisième étape, c’est la fixation au mur. Les pattes de fixation ayant été solidement attachées au mur, vous pourrez poser la colonne dessus.

A la fin, il faut tester le fonctionnement de votre nouvelle colonne de douche. Pour cela, activez l’eau à nouveau, et vérifiez la douchette à main, le pommeau en hauteur et les buses. S’il s’agit d’un système de douche thermostatique, il faut régler le mitigeur avant utilisation. Puis, recueillez les compliments admiratifs de votre entourage ! Si toutefois vous n’avez ni le temps ni l’envie de procéder vous-même à la pose de votre colonne de douche, gardez à l’esprit que les raccordements classiques par plombier professionnel sont aux alentours de 150 euros.

Votre confort quotidien mérite une colonne de couche moderne et de bonne qualité. Alors, lancez-vous ! Installez, ou faites installer, l’un de ces merveilleux petits appareils dans votre salle de bain, qui peuvent tant faire pour notre bien-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *