Isolation intérieur ou extérieur ? 5 questions que vous vous posez

De 20 à 25% des déperditions de chaleur se font par les murs d’une maison mal isolée et jusqu’à 30% de chaleur peuvent s’échapper par les toits. C’est sans oublier les déperditions thermiques au niveau du plancher bas, des vitrages et des combles.

Quand la maison n’est pas capable de bloquer les échanges thermiques entre l’extérieur et l’intérieur, il devient nécessaire d’ajuster la température ambiante. La facture de chauffage s’en ressent autant que les dépenses liées à la climatisation. Les travaux d’isolation sont alors indispensables pour optimiser les économies d’énergie tout en améliorant le confort thermique.

Mais faut-il réaliser ces travaux par l’extérieur ou par l’intérieur ? Voici des éléments qui vous aideront à faire le bon choix.

Isolation intérieure : définition

L’isolation thermique par l’intérieur (ITE) est la méthode la plus courante pour combattre les déperditions de chaleur. Les isolants sont posés depuis l’intérieur du logement.

Au niveau des murs, on peut poser des contre-cloisons ou poser le matériau isolant entre le lattage. Il est également envisageable de procéder par application directe d’un enduit, par exemple.
Dans les zones difficiles d’accès et/ou non aménageables, il est possible de procéder par soufflage. L’isolant est alors injecté dans les plafonds ou les combles.

Isolation extérieure : définition

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) implique la pose d’un isolant qui enveloppe la maison de sorte à assurer la continuité des performances thermiques entre les différentes pièces. L’ITE permet notamment de supprimer les ponts thermiques dans les zones de liaison qui sont vulnérables aux ruptures thermiques. On peut citer les points de liaison entre les murs et la toiture ou encore les murs et le sol.

Lorsqu’il est mis en œuvre, l’isolant empêche la chaleur intérieure de s’échapper et protège la maison contre l’infiltration d’une chaleur extérieure trop élevée. Les températures que vous ressentez dans les pièces dont les murs sont isolés de l’extérieur sont donc agréables en toute saison. Vous envisagez des travaux d’isolation par l’extérieur ? Le mieux reste de faire appel à des professionnels comme TECHNI-MURS©.

Isolation extérieure ou intérieure : faites votre choix !

Question n°1 – Isolation intérieure ou extérieure : quelle est la meilleure ?

L’isolation par l’intérieur consiste à isoler la maison depuis les côtés intérieurs du bâti. Elle peut être appliquée en construction ou en rénovation. Elle est facile à mettre en œuvre et peut être envisagée même par périodes d’intempéries.

Par ailleurs, l’isolation thermique par l’intérieur s’applique à tous les postes susceptibles de provoquer des pertes de chaleur. L’ITI peut se faire suivant différentes techniques d’isolation. Les professionnels qui interviennent sur votre projet vont évaluer les contraintes structurelles et l’accessibilité des postes à isoler. Ils adapteront alors l’approche et le choix des isolants sachant que les matériaux compatibles avec une ITI sont beaucoup plus nombreux que ceux adaptés à une ITE.

Ajoutez à cela que l’isolation par l’intérieur est beaucoup plus abordable. Par ailleurs, vous pouvez fractionner les travaux par pièce ou par poste (parois, ouvertures…). Il faut cependant savoir que les performances d’une isolation thermique par l’intérieur peuvent être limitées par la configuration de la maison. Les cloisons et planchers sont notamment des sources fréquentes de rupture.

L’isolation par l’extérieur est considérée comme la meilleure option pour isoler les murs. En effet, la façade de votre maison se présente comme un pan unique. Le matériau isolant sera donc appliqué en continu, de manière à protéger le bâti contre les ruptures d’isolation. Les huisseries constituent les principales zones méritant une attention particulière dans le cadre d’une ITE. Si cette option garantit la meilleure efficacité, elle ne s’applique évidemment pas à tous les postes à isoler mais se limite aux murs et à la toiture.

Question n°2 – Isolation intérieure ou extérieure : laquelle choisir dans quel cas ?

L’isolation par l’intérieur est à privilégier lorsque vous souhaitez préserver l’aspect de la façade et/ou lorsque vous envisagez de rénover l’intérieur de la maison. Elle vous offre l’occasion d’améliorer les finitions des murs, de refaire les sols, de modifier l’agencement…tout en supprimant les risques de déperditions thermiques.

Comme mentionné plus tôt, l’ITI est également le meilleur choix si vous disposez d’un budget restreint qui vous oblige à isoler la maison en plusieurs phases. Dans ce cas, sollicitez un bilan thermique en amont pour identifier les postes prioritaires.

L’isolation par l’extérieur est principalement préconisée sur les constructions neuves. Elle permet alors d’assurer un excellent niveau d’isolation dès le départ. Dans l’existant, l’ITE est associé au ravalement de façade car il est impossible de fractionner les travaux. Il sera nécessaire de vous renseigner en amont sur les règles d’urbanisme de votre commune et de déposer une déclaration préalable de travaux. Lorsqu’elle est correctement réalisée, l’ITE conserve ses performances sur 20-25 ans environ.

En optant pour une isolation par l’extérieur, vous vous offrez aussi l’occasion de modifier l’aspect de votre façade.

Question n°3 – quels sont les avantages d’une isolation intérieure et extérieure ?

L’isolation par l’intérieur vous permet d’améliorer les performances thermiques globales de votre maison à des coûts maîtrisés. Elle vous offre aussi la possibilité d’optimiser votre confort en supprimant les effets de parois froides et en protégeant l’intérieur du logement contre la condensation. Certains isolants agissent à la fois sur le confort thermique et acoustique, ce qui vous permet de vous prémunir contre les nuisances sonores mais aussi de préserver votre intimité.

C’est sans négliger le fait que les solutions d’isolation par l’intérieur sont généralement rapides à appliquer. Ajoutez à cela que vous pouvez profiter des travaux pour repenser la distribution des gaines électriques et le réseau de plomberie de la maison.

De son côté, l’isolation par l’extérieur vous permet de repenser l’esthétique de la façade dans l’optique d’augmenter le cachet de la maison. La continuité de l’application sur la surface extérieure garantit automatiquement des performances thermiques élevées. Le montant de vos factures d’énergie sera significativement réduit tandis que votre maison sera bien isolée.

De plus, l’ITE préserve la surface habitable et traite les ponts thermiques avec plus d’efficacité qu’une technique d’isolation par l’intérieur. En rénovation, l’isolation extérieure n’implique ni déménagement ni réagencement des pièces. Vous pouvez donc conserver le même mode de vie.

Question n°4 – quels sont les inconvénients d’une isolation intérieure et extérieure ?

Lorsque vous choisissez l’isolation par l’intérieur, vous devez avoir conscience que la surface habitable sera réduite. Les murs seront en effet plus épais, ce qui peut se ressentir sur l’espace dont vous disposez. La révision de la configuration des canalisations, tuyauteries, des prises et des interrupteurs sera également nécessaire dès que les artisans interviennent sur les murs. Si vous avez des appliques, elles devront probablement être déplacées ou, à défaut, retirées le temps que les travaux d’isolation soient menés à bien.

Parallèlement à l’ITI, il faudra prévoir une enveloppe travaux supplémentaire pour refaire la décoration intérieure et éventuellement pour revoir les embrasures des ouvertures afin de préserver l’apport lumineux. Naturellement, vous devrez évacuer les lieux jusqu’à ce que les travaux d’isolation prennent fin.

Le coefficient d’occupation du sol augmente automatiquement lorsqu’une isolation par l’extérieur est mise en œuvre. Il est également inévitable de modifier l’apparence de la maison, que ce soit au niveau des ouvertures, de la façade et/ou du toit. D’ailleurs, la toiture nécessite d’être retravaillée car il faudra créer une avancée plus importante et repenser le dispositif de récupération des eaux pluviales.

En parallèle, la fixation des menuiseries extérieures doit généralement être rénovée. Outre l’isolation de la façade, il est indispensable de traiter les appuis des menuiseries et d’intervenir sur les linteaux qui peuvent occasionner environ 18% de pertes de chaleur, ce qui nuirait à l’efficacité de l’ITE. La consultation des règles d’urbanisme est obligatoire pour connaître la faisabilité du projet et les conditions qu’il faudra respecter. Il faut en effet savoir que certaines constructions ne peuvent être isolées par l’extérieur.

Enfin, les coûts sont variables mais ils sont toujours conséquents au vu de l’étendue des travaux qui doivent être réalisés en une seule fois.

Question n°5 – vers quels professionnels se tourner pour une Isolation intérieure ou extérieure ?

La mise en œuvre d’une isolation par l’intérieur ou par l’extérieur est beaucoup plus compliquée qu’il n’y paraît. L’objectif étant d’assurer la pérennité de l’isolation, il est indispensable de solliciter des experts qui possèdent toutes les qualifications requises.

Le choix de l’isolant est toujours complexe. Il faut tenir compte de son inertie et de sa résistance thermique, considérer l’environnement (climat de la région, localisation en zone maritime…) qui sont autant de facteurs influençant l’efficacité de la solution adoptée.

La méthode d’application doit également être choisie avec beaucoup d’attention. Il est nécessaire de bien couvrir les surfaces pouvant générer des pertes de chaleur sans risque que l’isolant s’affaisse avec le temps, par exemple.

Bien entendu, l’isolation ne se limite pas à poser un matériau isolant. En présence de fissures, ces dernières devront par exemple être traitées avant que l’isolant ne soit mis en place. Si vous prévoyez une isolation intérieure au niveau du sol, le retrait du revêtement doit être envisagé. Ces quelques exemples ramènent au fait qu’il faut de nombreuses compétences pour pouvoir isoler correctement une maison.

Faire appel à un professionnel est donc le gage d’un travail bien fait. Grâce à son savoir-faire et à son expérience dans les méthodes d’ITI et d’ITE, il sera en mesure de vous orienter vers les solutions les plus pertinentes au vu des caractéristiques thermiques de votre maison et de votre budget. Par ailleurs, il dispose nécessairement d’un matériel professionnel qui lui permettra d’assurer des finitions impeccables et des délais d’exécution rapides.

Pour cela, orientez votre choix vers des experts de la rénovation qui maîtrisent toutes les techniques d’isolation. Privilégiez une entreprise certifiée RGE (Reconnue Garante de l’Environnement). Vous pourrez ainsi prétendre à des aides qui allégeront vos dépenses.

ITI ou ITE, ces deux solutions vous assurent une isolation performante. La méthode adéquate se choisit au cas par cas, selon vos objectifs et votre budget. L’accompagnement d’un professionnel se révèle à chaque fois indispensable pour assurer la qualité des travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.