Comment respecter la norme électrique d’une maison ?

Lors de la construction d’une maison ou d’une rénovation, il est primordial de mettre votre installation électrique en conformité avec les normes en vigueur afin d’assurer votre sécurité. Si la tâche peut paraître difficile au premier abord, pas de panique. Les professionnels sont à votre service pour vous aider à concevoir votre installation dans les règles de l’art. Faisons donc ensemble le point sur le ce que votre installation électrique doit comporter.

Pourquoi avoir une maison aux normes ?

Une électrisation conforme coûte cher, mais est nécessaire et obligatoire, nous vous expliquons pourquoi.

norme electrique maison
Les normes et leurs avantages

Avoir plus de sécurité

Si toute installation doit être en règle, c’est que les conséquences d’une installation non conforme où trop ancienne sont extrêmement graves et mettent en danger aussi bien les habitants de la demeure que les voisins. En effet, une installation mal agencée ou vétuste présente de gros risques d’incendies et d’électrocution. La mise en sécurité de votre habitation est donc réglementée par des lois et des normes strictes. En cas de surtension, votre disjoncteur va ainsi automatiquement couper le courant et éviter ainsi des dégâts matériels, voire humains, importants.

Économiser sur les énergies

En dehors de la sûreté de votre logement s’ajoute un aspect économique. En centralisant vos branchements par de la domotique, vous allez pouvoir économiser près de 10 % sur vos factures d’électricité et de même si vous faites refaire votre isolation par exemple. De plus un câblage aux normes va éliminer de possibles fuites énergétiques. Cependant, les installations, même neuves, s’entretiennent au fur et à mesure des années. De ce fait, vous devrez régulièrement faire vérifier le bon état d’usage de votre tableau électrique, interrupteurs et autres prises de courant. Enfin pour une sécurité et une économie plus importante, veillez à utiliser des appareils domestiques récents. Les appareils trop anciens ne sont plus aux normes et vous risquez, en les utilisant d’endommager sérieusement votre installation.

Respecter la loi

Si votre équipement ne respecte pas la norme électrique des maisons, en plus d’être dans l’illégalité, sachez que votre assurance ne prendra pas en charge le coût d’un accident dû à la mauvaise installation. Il est donc impératif que votre installation soit en totale adéquation avec la norme NF C 15-100 de l’UTE (Union technique de l’électricité). Que cela soit lors d’une construction comme lors d’une rénovation électrique, vous devrez donc vous assurer que le montage soit en accord avec les dispositions obligatoires prévues par les textes. Pour ce faire, vous devrez vous assurer pour chaque pièce que vos disjoncteurs et vos interrupteurs sont protégés par des différentiels de 30 MA. Les prises doivent obligatoirement être reliées à la terre et leur installation précise dans les salles d’eau. D’autre part, votre réseau de câbles doit être enveloppé de gaines électriques dites “technique logement”. Enfin, pour achever la sécurité de l’installation, vous devrez étudier la puissance des radiateurs électriques et dans certaines configurations procéder à la pose d’un paratonnerre.

securite electrique construction
Une loi de sécurité pour tous

Les différentes normes concernant l’électricité

Maintenant que vous avez une idée générale des dispositifs imposés par les normes, il est temps d’entrer davantage dans les détails.

Dispositif de coupure d’urgence

Le dispositif de coupure d’urgence est une obligation légale quant à votre matériel. Il est défini par la norme NF C 15-100 (chapitre/alinéa 132.2). Ce dispositif se situe sur le disjoncteur différentiel et permet une mise hors tension immédiate d’un circuit. Ce dernier doit être facilement accessible afin d’assurer une action rapide en cas de problème. La réglementation prévoit qu’il soit installé à une hauteur entre 0,90 et 180 cm du sol.

ETEL

L’amendement numéro cinq de la norme NF C 15-100 apporte une différence entre le volume consacré à l’arrivée et aux départs des réseaux et des circuits de votre installation et la solution technique mise en œuvre pour réaliser l’organisation des différents équipements électriques. Globalement l’ETEL, c’est-à-dire l’ “Espace Technique Électrique du Logement” est un espace dédié à l’appareillage qui permet à termes de procéder en sécurité à des extensions de ce dernier. Cet espace comprend l’agencement de plusieurs équipements dont la GTL (Gaine Technique Logement), les tableaux de répartition et de communication, le dispositif de coupure d’urgence et éventuellement le panneau de contrôle ainsi qu’un espace pouvant accueillir les dispositifs en lien avec le logement tels que le matériel internet ou encore votre boîtier de gestion de l’alarme. Cet espace doit faire au minimum 25 cm de large sur 60 cm de hauteur et être situé à plus de 10 cm d’une arrivée de gaz, à plus de 40 cm d’une source de chaleur et à plus de 60 cm d’une arrivée d’eau.

Nombre minimal de prises par pièce

De manière identique, le nombre de prises par pièce est réglementé… Leur nombre est en fonction des mètres carrés et de l’usage de la surface. Il faudra un minimum de cinq prises si votre salon fait moins de 28 m². S’il est plus grand, vous pourrez installer jusqu’à sept prises, plus deux autres proches des prises Ethernet RJ45. Si votre cuisine fait moins de 4 m², il faudra compter 3 prises de courant. Au-dessus de cette surface, la recommandation est de 6 prises dont au moins 4 positionnées au-dessus d’un plan de travail. Pour les chambres, peu importe leur surface, vous devrez installer 3 prises au minimum. Enfin, pour les autres pièces d’une surface supérieure à 4m², le minimum est fixé à une prise.

Protéger les circuits électriques

Globalement, il existe trois façons de protéger les circuits électriques. Les plombs ne sont plus autorisés dans les logements neufs, cependant vous pouvez encore en trouver dans les logements anciens. Plus communément vous trouverez des coupe-circuits à fusibles. En cas de surtension, ils coupent le courant. Vous pouvez facilement les changer. Chaque fusible correspond à une installation électrique. Ils se trouvent à l’intérieur de cartouches NF-use. Désormais, ces dispositifs sont majoritairement remplacés par des disjoncteurs divisionnaires sur lesquels il suffit de lever ou d’abaisser de petits leviers pour allumer ou éteindre le circuit.

reseau electrique
Mise en place et protection des circuits

Il est temps de terminer ce voyage en haute tension. Vous voilà informé sur la mise aux normes de votre installation électrique, cependant il est à rappeler que l’électricité comporte des dangers, personne n’est mieux placé qu’un électricien pour intervenir dans votre logement.

2 réflexions sur “ Comment respecter la norme électrique d’une maison ? ”

  • 02/07/2019 à 09:44
    Permalink

    Bonjour,
    Ma maison est très ancienne donc je devrais en effet la remettre aux normes. J’ai hâte de faire des économies 🙂

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *